IMAGE/IMATGE, 3 RUE DE BILLÈRE, 64300 ORTHEZ

Le lieu d'exposition est clair et agréable. Le buffet se trouve près de l'entrée, à côté d'un canapé et de quelques chaises. On appréciera les tomates-cerises, les charcuteries, les boissons (vins, jus de fruits). Tout est très correct. Verres et nappe en tissu. Le public est très calme et beaucoup trop de conversations portent sur l'exposition.
(accès avec google maps)

AGORA 2014, HANGAR 14, 173 QUAI DES CHARTRONS, 33000 BORDEAUX

Le vernissage a lieu en début d'après-midi. Buffet façon casse-croûte campagnard. Faux pain à l'ancienne, raisin en grappes, fromages, vin, jus d'orange, coca. Le service est un peu poussif. Panières, faussement à l'ancienne également, pour le raisin et le pain. Verres et quelques gobelets en plastique, que seuls les retardataires et les timides ont utilisés. L'ambiance est un peu mondaine, faussement décontractée. Quelques apprentis happy fews, heureux de se retrouver et qui semblent savoir pourquoi ils sont là, tentent de donner le change en se parlant entre eux, mais personne ne s'éloigne de plus d'un pas de la table dressée en rond.
(accès avec google maps)

L'ISBA, 19 AVENUE DES PALMIERS, 66000 PERPIGNAN

Une agréable maison de deux étages est devenue une galerie d'art contemporain. Le buffet prend place dans une petite cour extérieure. L'ambiance est familiale. Le buffet est de qualité: vins très corrects, guacamole et amuse-bouches faits maison, pain aux céréales, tomates cerises goûteuses de saison. Jolis verres à pied. Dans cet espace assez petit, deux serveurs arrivent même à ravitailler le public tout en évitant les bousculades. On ne parlera pas une seule fois de l'exposition mais plutôt de la vie artistique de Perpignan.
(accès avec google maps)

LE BEL ORDINAIRE, ESPACE D’ART CONTEMPORAIN, LES ABATTOIRS, ALLÉE MONTESQUIEU, 64140 BILLÈRE

Beaucoup de monde. On attendra une heure pour des discours bien trop longs. L'emplacement réservé au buffet se trouve en dehors des salles d'exposition, ce qui est toujours bien. Le buffet est correct (feuilletés, verrines, fromages). Le vin est bon. Il est difficile d’y accéder malgré les quatre tables installées. Et en très peu de temps, il ne reste plus grand chose à manger. Conversation amicale mais qui porte un peu trop sur l’exposition.
(accès avec google maps)

GALERÍA DE ARTE CONDE RODEZNO, CALLE CONDE DE RODEZNO, 6, PAMPLONA

Ambiance faussement décontractée, tout le monde semble s’intéresser à l’exposition. Le vernissage est accompagné d’une déambulation musicale qui oblige à suivre le mouvement pendant près d'une heure avant d’accéder au buffet situé à l’opposé de l’entrée. Et là, stupeur, après tout cet épuisant parcours, on se retrouve devant une table peu engageante recouverte d’une nappe en papier, avec gobelets en plastique, vin rouge quelconque et jus de fruit. Et il n’y a rien à manger.
(accès avec google maps)

ESPACE SAINT RÉMI, 4 RUE JOUANNET, 33000 BORDEAUX

Le buffet est situé à l'extérieur du lieu d'exposition, sur une placette historique assez sale. Beaucoup de monde. On se bousculera autour des tréteaux et de la nappe en papier pour quelques bouteilles de vin correct, vite épuisées.
(accès avec google maps)

GALERIE EPONYME, 3 RUE CORNAC, 33000 BORDEAUX

Assez peu de monde. Une partie du public s'intéresse intensément à l'exposition, l'autre partie fume et bavarde sur le trottoir ou bien goûte l'excellent vin de l'Hérault. On remarquera que le galeriste fournit peu d'efforts pour le vernissage; c'est lui qui nous l'a dit, et avec le sourire! Il se contente d'aller chercher une bouteille quand l'autre, celle en cours, est vide. Tout ceci donne une ambiance calme et assez agréable.
(accès avec google maps)

SALLE D'EXPOSITIONS MUNICIPALE, 2 RUE PYRÉNÉES, 65690 BARBAZAN-DEBAT

Un quart d'heure pour retrouver des amis, un petit coup d'œil à l'exposition, un bref discours, et tout le monde se retrouve autour du buffet, dans une salle d'où l'on ne voit pas l'exposition. Le modeste budget n'a pas empêché de faire quelques chose de bien (charcuteries et fromage du pays, pain, vins). Les organisateurs ont à cœur de créer une ambiance sympathique et chaleureuse en accordant au buffet toute son importance. Nous avons toutefois remarqué quelques points noirs: les gobelets en plastique, une bouteille de Coca-Cola, l'absence de fruits et le bâtiment assez quelconque. Au final, les plus assidus auront passé une vingtaine de minutes devant l'exposition et plus de deux heures autour du buffet. Ce qui est très correct.
(accès avec google maps)

LE PARVIS – CENTRE D’ART CONTEMPORAIN, CENTRE LECLERC LE MÉRIDIEN, 65400 IBOS

Le lieu d'exposition se trouve dans un hypermarché, ce qui est bien pratique pour faire ses courses. On peut accéder au buffet sans passer par le lieu d'exposition. Il faudra attendre un long moment, puis écouter cinq ou six discours (durée: 26 minutes) avant d'accéder au buffet. Produits Leclerc, mais plutôt bons: quiches, pizzas, canapés. Bières. Vins très corrects. Le tout, en quantité. Assiettes en carton et verres à pied. Ambiance sympathique. Les conversations ne portent pas sur les œuvres exposées.
(accès avec google maps)

CHÂTEAU ROYAL DE COLLIOURE, 66190 COLLIOURE

On appréciera le magnifique lieu, un vieux château, comme son nom l'indique. On nous demandera de monter au premier puis au deuxième étage pour accéder aux espaces d'exposition cédés à l'artiste. Cette ascension du monument nous permettra au moins d'apprécier par les fenêtres et meurtrières la vue sur la mer, les mouettes et la ville. Au troisième étage, une terrasse offre une vue sur, tout en contrebas, le buffet. La montée des marches, la chaleur ambiante des espaces confinés, la proximités des œuvres, vont rapidement nous faire reprendre ces trois étages en sens inverse. Discours bref du maire, extrêmement bref de l'artiste qui, intelligemment, préfère qu'on parle de ses influences et de ses œuvres un verre à la main autour du buffet, plutôt que d'en parler avant le buffet. Le public s'approche très rapidement des deux tables dressées. Évidemment, personne n'aura l'idée incongrue de poser des questions à l'artiste. Le buffet est loin d'être en adéquation avec la majesté du site: nappes en tissu et vins locaux non carafés, gobelets en plastique qu'il faut souvent re-remplir pour ne pas qu'ils s'envolent au premier coup de tramontane. Dans un plat en plastique, des glaçons que l'on saisira familièrement avec les doigts, faute de pinces appropriées. Cacahuètes, raisins secs, amandes et noisettes se retrouveront dans des assiettes en plastique également. Le public nombreux rendra l'accès aux tables assez difficile et en moins de vingt minutes, tout sera consommé. Il serait judicieux à l'avenir de prendre en compte toute les potentialités du site et d'installer un buffet correct dans les deux étages et sur la terrasse. L'exposition pouvant aller dans une quelconque basse-fosse.
(accès avec google maps)

BÉTONSALON, 9 ESPLANADE PIERRE VIDAL-NAQUET, 75013 PARIS

Bonne ambiance, conviviale et détendue. Comme il faut faire la queue pour visiter l'exposition, de nombreuses personnes restent au buffet, devant l'entrée. Des tables en bois sont installées à l’extérieur, la bière est de qualité, le vin un peu moins. Pour manger, il faut s'adresser au food truck: une assiette coûte cinq euros.
(accès avec google maps)

GALERIE CHANTAL CROUSEL, 10 RUE CHARLOT, 75003 PARIS

Rien à boire, rien à manger, et le public s’intéresse à l’exposition. Le serveur qui accueillait le public avec du bon vin blanc a disparu.
(accès avec google maps)

WHITE PROJECT, 24 RUE SAINT CLAUDE, 75003 PARIS

Petit white cube triste, comme son nom l'indique. Un bon buffet copieux et bien arrosé aurait réveillé tout le monde.
(accès avec google maps)

GALERIE MARTINE ET THIBAULT DE LA CHÂTRE, 4 RUE DE SAINTONGE, 75003 PARIS

Trois personnes pour tout public. Pas de buffet.
(accès avec google maps)