MUSÉE DE GUÉTHARY, PARC ANDRÉ NARBAITZ, 64210 GUÉTHARY


La villa Saraleguinea, superbe maison néo-basque du début du vingtième siècle, se dresse au cœur d'un joli parc. Le vernissage commence à midi. En attendant les discours, tout le village se retrouve pour parler de tout et de rien. Pratiquement personne ne rentre dans la villa pour voir l'exposition. Les discours pleins d'entrain et assez brefs sont suivis par une danse basque. Le buffet, à l'abri du soleil, est dans le parc, juste à côté de la villa. Environ deux cent personnes. On se sert puis on s'assoit et l'on discute surtout de la vie du village. Excellents produits simples et locaux. Gaspacho, charcuteries, tartines, légumes crus et sauces, ... puis fromages, gâteaux, cerises et café. C'est après trois ou quatre verres d'un très bon bordeaux rouge que l'on appréciera pleinement les chants basques en fond sonore.
(accès avec google maps)

LE CARMEL, 14 RUE THÉOPHILE GAUTIER, 65000 TARBES

Le lieu d'exposition est une ancienne chapelle. Discours à l'heure et assez brefs. Ambiance assez enjouée et conversations variées. Mais le service et la table sont caricaturaux: kir, olives, biscuits pour apéritif et assiettes en carton. Trois seaux à champagne avec chacun une bouteille d'eau de source Cristaline.
(accès avec google maps)

PARC NATIONAL DES PYRÉNÉES – VILLA FOULD, 2 RUE DU IV SEPTEMBRE, 65000 TARBES

Le buffet est à l'extérieur, dans l'agréable parc qui jouxte la Villa Fould, un bâtiment du XIXème siècle de style anglais joliment restauré. Il est donc inutile d'aller voir l'exposition située dans une annexe moderne et exiguë. Les discours sont tardifs et assez longs. Ce n'est qu'au bout d'une heure que l'on pourra s'approcher du buffet très correct préparé par un traiteur local. Vins du pays et jus d'orange. Les conversations sont calmes et amicales.
(accès avec google maps)

GALERIE EPONYME, 3 RUE CORNAC, 33000 BORDEAUX

Une galerie qui sait plutôt bien recevoir ses visiteurs. Plateaux de chiffonnade de jambon cru, vins rosés bios et bières fraîches servis dans des verres à pied. L’ambiance est studieuse, presque trop sérieuse. Le buffet aurait été parfait si les spectateurs s’étaient dispensé de tant parler des œuvres.
(accès avec google maps)

MÉDIATHÈQUE ANDRÉ LABARRÈRE, PLACE MARGUERITE LABORDE, 64000 PAU

Le buffet est situé au fond du vaste atrium de ce bâtiment clair est fonctionnel. L'exposition est située à côté, il ne sera donc pas nécessaire de voir les œuvres pour accéder au buffet. Les discours sont assez brefs. Peu de monde. Le buffet, préparé par un traiteur local, est très correct (canapés, sandwichs, petits gâteaux) mais sans originalité. Ambiance calme.
(accès avec google maps)

LABORATOIRE DE PROPOSITIONS ARTISTIQUES CONTEMPORAINES, 29 AVENUE BERTRAND BARÈRE, 65000 TARBES

Le lieu est sobre et moderne. L’attente avant le discours est assez longue mais celui-ci est très bref. Le buffet est très correct: sticks de légumes et sauces, pain de campagne, charcuteries, fromage des Pyrénées, merveilles, vin de l'Aude. Verres et nappes en tissu. Une peu de bousculade, le buffet est assez mal placé et il y a beaucoup de monde. La conversation chaleureuse et amicale ne porte pas sur l'exposition.
(accès avec google maps)

GALERIE DODA, 72 RUE JUDAÏQUE, 33000 BORDEAUX

Le galeriste et son équipe accueillent chaleureusement les nombreux visiteurs et leur présentent le buffet. C’est d’ailleurs ce dernier qui anime les conversations. D’aucuns commentent les cannelés crémeux encore tièdes cependant que d’autres comparent les bouchées gourmandes aux terrines forestières. Les différents vins de qualité furent servis dans d’élégants verres à pied, la limonade maison dans des tumblers d'époque. On a même vu circuler quelques verres en cristal pour les spiritueux. Le buffet maison et les breuvages étaient servis à volonté par des serveuses attentionnées et discrètes. L’ambiance est conviviale et raffinée, mais attention: si le galeriste adore l’humour, il déteste l’ironie.
(accès avec google maps)

L'ATELIER DES VERTUS, 6 RUE DES VERTUS, 75003 PARIS

Ambiance amicale. Le lieu d'exposition est tout petit et une grande partie du public reste dans la rue pour discuter de tout et de rien. Le buffet, sur une petite table à l'extérieur est bâclé: cubitainers de mauvais vin, paquets de chips, eau minérale et une grande quantité de gobelets en plastique (la pire qualité, ceux qui se cassent quand on appuie trop fort).
(accès avec google maps)

MICHEL REIN, 42 RUE DE TURENNE, 75003 PARIS

Un public de huit à dix personnes s'intéresse intensément à l'exposition. Personne ne parle. Un buffet tiré au cordeau forme une jolie composition géométrique: une ligne de sept bouteilles en fond, puis une assiette de petites tomates posées en cercle, encadrée de deux petites piles de serviettes en papier. Personne n'y touche.
(accès avec google maps)

GALERIE MAMIA BRETESCHÉ, 77 RUE NOTRE-DAME DE NAZARETH, 75003 PARIS

La galerie est assez petite. Le buffet l'est aussi, mais de qualité: cahors 2001, camembert, saucisse sèche, pain de campagne et gâteau aux chocolats noir et blanc, appelé White Black Fungus et confectionné par un des artistes. Gobelets en plastique. Peu de monde et ambiance amicale.
(accès avec google maps)

LEBENSON GALLERY, 56 RUE CHAPON, 75003 PARIS

On sera tout d'abord surpris par la présence imposante de l'immense artiste, sans doute plus de deux mètres, juste devant l'entrée de la petite galerie. Ayant demandé si c'était une performance, la charmante hôtesse nous répondra que non, il est tout le temps comme ça. A part cela, pas de buffet et le maigre public s'intéresse à l'exposition.
(accès avec google maps)

GALERIE THADDAEUS ROPAC, 7 RUE DEBELLEYME, 75003 PARIS

White cube chic. Joli escalier en métal. Un serveur passera de façon très intermittente avec un plateau et proposera un bon vin blanc. Ambiance calme. Le public s'intéresse un peu trop à l'exposition.
(accès avec google maps)

GALERIE XIPPAS, 108 RUE VIEILLE DU TEMPLE, PARIS 75003

Il faudra monter un escalier pénible pour accéder à cet ancien atelier de confection transformé en galerie par Philippe Barthélémy et Sylvia Griño en 1992. On remarquera le magnifique parquet aux lames à bords dissymétriques conçu par les architectes. Très bon côtes-de-duras, jus d'orange, eau minérale. Service soigné. Rien à manger. Le public s'ennuie un peu.
(accès avec google maps)

GALERIE LA FERRONNERIE, 40 RUE DE LA FOLIE MÉRICOURT, 75011 PARIS

Le maigre public s'intéresse à l'exposition. Le buffet est correct: punch maison préparé par la galeriste, fromages, pain de campagne, bonbons, vin.
(accès avec google maps)