CAPC - MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN, 7 RUE FERRÈRE, 33000 BORDEAUX

La soirée a débuté par le discours du Maire, une prise de parole claire, courte, très protocolaire, sans aucun lien avec l’exposition. La Directrice du Musée peina ensuite à se faire entendre dans la vaste nef du C.A.P.C. La frêle voix de María Inés Rodríguez n’est malheureusement pas parvenue à couvrir le bourdonnement émis par une masse des visiteurs impatients de se restaurer. Disposés sur des tables dessinées par Robert Mallet-Stevens (éditions Andrée Putman, 1984) le buffet se composait de cacahuètes, de bretzels et de chips. Un verre de Madiran un peu trop frais, un seul par personne, fut distribué aux nombreux visiteurs de ce vernissage. L’ambiance y était chaleureuse et animée. (Plus tard dans la soirée, un cocktail dînatoire – sur invitation seulement – s’est tenu en présence de l’artiste. Au menu : purée de potiron à la crème de coco en verrines, brochettes de crevettes, pruneaux au foie gras, plateaux de fromages et moelleux au chocolat. Le Saint-Julien auquel nous avait habitués le musée bordelais est désormais remplacé par son second vin (restrictions budgétaires obligent). La remarquable présence de Serge Guilbaut – invité surprise de dernière minute – contribua à briser l’esprit guindé de cette deuxième partie de vernissage. En réalisant un body-painting sur l’un de ses jeunes admirateurs le célèbre historien de l’art initia une soirée dans la soirée, un souffle de bonne humeur dans un cérémonial figé.)
(accès avec google maps)

MFC-MICHÈLE DIDIER, 66 RUE NOTRE-DAME DE NAZARETH, 75003 PARIS

En dehors des quelques personnes circulant dans la galerie et de la présence de l'artiste, rien ne nous signale qu'il s'agit d'un vernissage. Ambiance studieuse et assoiffée.
(accès avec google maps)

TALLER LA PERRA GRAFICA, NICOLAS ACOSTA 454, LA PAZ

Il faut s’aventurer dans le quartier plutôt hostile du pénitencier pour rejoindre le lieu d’exposition, une grande maison reconvertie en galerie, atelier et studio d’enregistrement. Un discours bref, puis la soirée se déroule agréablement autour d’un feu de bois dressé au centre du patio à ciel ouvert. Le public est affable, la conversation porte sur l’actualité. Des apéritifs locaux sont servis par les hôtes. Ambiance amicale.
(accès avec google maps)

LE PARVIS – CENTRE D’ART CONTEMPORAIN, CENTRE LECLERC LE MÉRIDIEN, 65400 IBOS

Le lieu d'exposition se trouve dans un hypermarché, ce qui est bien pratique pour faire ses courses. On peut accéder au buffet sans passer par le lieu d'exposition. Il faudra attendre un long moment avant d'accéder au buffet. Produits Leclerc, mais plutôt bons: tartines, fromages, charcuteries. Bières. Vins très corrects. Le tout, en quantité. Assiettes en carton et verres à pied. Ambiance sympathique. Les conversations ne portent pas sur les œuvres exposées.
(accès avec google maps)

LE CARMEL, 14 RUE THÉOPHILE GAUTIER, 65000 TARBES

Le lieu d'exposition est une ancienne chapelle. Discours à l'heure et assez brefs. La conversation est agréable et porte sur le temps qu'il fait, les parkings et le football. Mais le service et la table sont caricaturaux: kir, olives, biscuits pour apéritif et assiettes en carton.
(accès avec google maps)

LE SCRIPTORIAL, MUSÉE DES MANUSCRITS DU MONT SAINT-MICHEL, PLACE D'ESTOUTEVILLE, 50300 AVRANCHES

Le buffet se situe devant une porte automatique qui s'ouvre au moindre mouvement des convives, alors que les températures sont négatives à cette période de l'année. Après des discours instructifs et courts, on dégustera de riches tartines composées de produit locaux, et un choix de champagne ou de cidre. Le buffet est disposé sur des nappes en papier de couleur orange. La conversation ne porte pas sur l'exposition.
(accès avec google maps)

GALERIE NATHALIE OBADIA, 3 RUE DU CLOÎTRE SAINT-MERRI, 75004 PARIS

L'alcool est réservé aux seuls proches de l'artiste et de la galeriste. Pas de buffet. Nous ne nous attarderons donc pas.
(accès avec google maps)

LYCÉE DES MÉTIERS DE L’HÔTELLERIE-RESTAURATION, DE L’ALIMENTATION ET DES SERVICES TERTIAIRES LAUTRÉAMONT, AVENUE D’AZEREIX, 65000 TARBES

Le discours est bref. Le service est efficace et appliqué. L’exposition et le buffet de vernissage ont lieu dans la salle du restaurant d’application. Les mets sont préparés avec soin dans les cuisines toutes proches. Mais, hélas, en trop petites quantités. Les petits gâteaux sont excellents mais les cocktails sont bien fades. Ambiance amicale. Pratiquement personne ne s'intéresse à l'exposition.
(accès avec google maps)

OFFICE DE TOURISME, COURS GAMBETTA, 65000 TARBES

Quelques discours rapides précèdent un petit buffet (pain de campagne, charcuteries, fromages et vins de qualité) placé près de l'entrée. Le service est très courtois. Ambiance sympathique, mais les conversations portent trop sur l'exposition.
(accès avec google maps)

HÔTEL WINDSOR, 11 RUE DALPOZZO, 06000 NICE


Le lieu d'exposition est un hôtel quatre étoiles qui garde tout le charme d’une demeure de famille. Le vernissage commence vers midi. Pour le buffet, des tables sont disséminées dans le jardin aux essences multiples : ficus centenaire, troènes, néfliers, palmiers, bambous géants. Il y a beaucoup de monde. Très bonne ambiance. On parlera de tout et de rien, mais pas de l'exposition, bien entendu. La cuisine de Provence, et de Nice en particulier est à l'honneur pour les salades, canapés, pissaladières ...Cocktails, vins, jus de fruits. Pâtisseries à partir de quinze heures. Tout est excellent.
(accès avec google maps)

FONDATION TAYLOR, 1 RUE LA BRUYÈRE, 75009 PARIS

Au cœur de la Nouvelle Athènes , juste derrière la place Saint-Georges, l'hôtel particulier avec sa haute façade vitrée, ses vitraux et bois sculptés, est un bel exemple d'architecture néo-gothique. Les discours sont brefs. Il y a beaucoup de monde et il faudra être patient pour pouvoir goûter l'excellent champagne. Petits fours très corrects. Service de qualité. Mais beaucoup trop de conversations portent sur l'art.
(accès avec google maps)

L'ESPACE DE L'ART CONCRET, CHÂTEAU DE MOUANS, 06370 MOUANS-SARTOUX

Le lieu d'exposition est un château du début du seizième siècle, au milieu d'un parc magnifique aménagé par Gilles Clément. Mais on ne profitera pas de tout cela puisque le buffet est dans une salle au sous-sol, aveugle, assez petite et sans aération! La moyenne d'âge est élevée. Tout est en verrines sucrées/salées. Original mais pas très bon. Le vin est correct. Il suffisait de placer le buffet dans le parc et de changer le menu et tout aurait été beaucoup mieux.
(accès avec google maps)

GREAT DESIGN GALLERY, 65 RUE NOTRE DAME DE NAZARETH, 75003 PARIS

Beaucoup de monde. Le lieu d'exposition, assez petit, est plein comme un œuf. Les conversations sont très enjouées. Quelques personnes ont des gobelets en plastique. Mais il est impossible de rentrer pour voir où est le buffet.
(accès avec google maps)

GALERIE MARINE VEILLEUX, 47 RUE DE MONTMORENCY, 75003 PARIS

Galerie assez petite avec un escalier pénible pour aller au sous-sol. L'ambiance est assez triste. Le peu de public fait semblant de s'intéresser à l'exposition. Rien à boire, rien à manger. Toutefois, deux personnes tiennent un gobelet en plastique rempli d'un liquide marronnâtre. Sans doute un jus de fruit. On ne sait pas où ils l'ont eu.
(accès avec google maps)